Episode 54 - Petite pause culture à Melacca

Premier Stop à Kuala Terrenganu

Après notre semaine de rêve sur les îles Perhentian, nous continuons notre petit bout de chemin sur la côte Est de la Malaisie, réputée être la plus belle. Le guide du routard recommande de s’arrêter à Kuala Terrenganu à mi-chemin entre les Perhentian et notre prochaine destination : les îles Tioman. On fait donc un petit stop de quelques jours dans cette petite ville côtière.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps, je ne vous conseille pas de vous y arrêter et même si vous avez beaucoup de temps d’ailleurs :) C’est une ville quelconque et le seul truc bien c’est le quartier chinois qui se compose d’une rue (oui, ils disent vite quartier), mais à part ça, il n’y a vraiment rien à faire.

Sauf si comme nous, vous êtes en retard de lessive et de mise à jour du blog mais sinon, pas la peine de vous y arrêter surtout que les hébergements ne sont pas donnés. Nous étions les seuls et uniques touristes de TOUTE la ville :) Pensez à prendre des T shirt longues manches et des pantalons si vous décidez de vous y arrêter car comme tout le reste de la Malaisie, c’est musulman et donc les petites jupes et débardeurs ne sont pas tolérés. Et vu qu’il y a très peu de touristes (traduisez par AUCUN), vous êtes dévisagés en permanence :) Franchement 40 degrés avec le pantalon et le T shirt, on finit par s’y faire… Il y a juste que niveau bronzage c’est pas la fête.

On part avec un bus de nuit vers Melacca et donc on a une journée à tuer avec les sacs à dos. On la passera dans le seul centre commercial climatisé de la ville. L’occasion de lire un peu, regarder le dernier épisode de Game of Thrones (oui, même à des milliers de Km, je suis toujours accro), jouer une partie de « catane » (nouvelle appli iphone presqu’aussi addictive que Candy Crush Saga) et s’ennuyer un peu quand même… ça casse un peu le mythe des vacances de rêve mais bon, c’est pas tous les jours la fête non plus de voyager :)

Ci dessous la photo de la table où nous sommes restés plus de 7 heures :)

Melacca

Après un bus de nuit plutôt confortable, nous arrivons à l’aube à Melacca. C’est une petite ville assez mignonne classée au patrimoine mondial de l’humanité. La ville a connu plusieurs occupations successives (comme pas mal de villes de la région) en fonction de la puissance régionale. Elle a donc été sous la domination des portugais, des hollandais puis enfin des britanniques. Grâce à sa position géographique, Melacca était un grand port de commerce puis a perdu peu à peu de son pouvoir face à d’autres ports tels que Singapour. (C’était la minute « culture » de cet article :) )

La ville est vraiment très belle, mais vraiment très petite !! Il y a le quartier historique à visiter qui se compose de quelques bâtiments (tous rouges) et une rue principale appelée « Jonker Street » avec des petits commerces et plein d’échoppes avec des spécialités culinaires de la région. En gros, on a fait que se balader et manger pendant 2 jours :)

Nous testerons plein de spécialités culinaires. Impossible de se souvenir du nom de la plupart des choses que nous avons mangées mais c’était vraiment très bon, EXCEPTE la glace au Durian. Le Durian c’est un fruit super à la mode ici en Asie et qui est TRES TRES odorant !! Il n’est pas rare de voir des pictogrammes « interdit au durian » à l’entrée de certains hôtels tellement ça sent mauvais. Ici, à Melacca, ils le déclinent sous toutes les formes : en glaces, en pâtisseries, en boissons, etc. Vu qu’il fait très chaud, on décide de se laisser tenter par la glace. La présentation est assez jolie puisqu’on dirait un petit pot de fleur (la terre étant faite avec de l’Oréo concassé et les feuilles avec de la menthe ou du basilique). C’est vraiment mignon mais c’est vraiment vraiment pas bon. ça ressemble à un fromage super fort et l’arrière goût est juste impossible à faire partir. Il nous a fallu plus de 24 heures pour arrêter d’avoir des relents de durian (désolée pour cette minute fraîcheur).

La grande mode touristique à Melacca est d’utiliser des Trickshaws et de se balader dans la ville. La différence avec d’autres villes c’est qu’ils ont tous des trickshaws vraiment très customisés. C’est presque n’importe quoi par moment. Le clou du spectacle c’est de les voir rouler avec la musique à fond.

Nous quittons Melacca après deux jours et demi, le ventre bien plein :) C’est une chouette petite étape culinaire dans un voyage en Malaisie, je pense que deux jours sont largement suffisants. Voici quelques photos en attendant de lire le prochain épisode sur notre trek dans la jungle du Taman Negara avec Marion et Renaud.

Les Photos

2 réflexions au sujet de « Episode 54 - Petite pause culture à Melacca »

  1. Marion

    Merci pour cette minute informative avant qu’on aille y faire un tour dans quelques jours. Je retiens : bouffe, bouffe et bouffe! J’adore.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *