Billets d’avion

Comment acheter un billet d’avion tour du monde ?

billet tour-du-monde

Quand l’itinéraire est plus ou moins défini, il est temps de se chercher un billet d’avion. Cette section décrit pas à pas les possibilités pour acheter son billet d’avion tour du monde.

Pour ceux qui ne comptent pas partir, il ne faut pas lire toute la page (c’est « un peu » long), il faut juste savoir qu’il y a trois options pour acheter son billet d’avion tour du monde

  • Auprès d’une alliance
  • Auprès d’une agence spécialisée
  • Acheter par soi même au fur et à mesure

Pour ceux qui sont intéressés par les détails pratiques, voici les explications en long et en large :

Option 1 : Billet d’avion tour du monde auprès d’une des trois alliances

Il existe trois grandes alliances de compagnies aériennes : Sky Team, Star Alliance et One World. Elles proposent des billets « tour du monde ». Le principe de ces billets est simple : on achète tous les billets en une fois sur le site internet de l’alliance ou auprès d’une agence de l’une des compagnies membres de l’alliance.

Au moment de l’achat, on doit fixer une date approximative pour chacun des vols, mais ces dates sont modifiables par la suite. Le prix total dépend de règles propres à chaque alliance.

Les billets sont ouverts. C’est-à-dire que les dates des billets sont modifiables à volonté et gratuitement sur un simple coup de téléphone au bureau local de la compagnie qui opère le vol que l’on souhaite modifier.

Les prix se calculent soit en fonction des miles parcourus, soit en fonction des segments.

Star Alliance
Sky Team

One World

Emirates
Avantages du billet avec une alliance
  • Cette méthode revient en général moins cher que d’acheter les billets séparément.
  • Elle permet d’éviter les tracas de la recherche de billets pendant le voyage.
  • Les dates sont modifiables à volonté et gratuitement.
  • Les vols se font avec des compagnies sures et confortables
  • On peut accumuler des miles dans un des programmes de fidélité ce qui donnera lieu à des billets d’avion gratuits en cours de route si on a assez de miles.
Inconvénients du billet avec une alliance
  • La flexibilité est limitée, car les destinations ne sont pas modifiables, ou alors en payant une somme supplémentaire élevée.
  • Si votre itinéraire sort un peu des sentiers battus, il peut être difficile de trouver une alliance qui couvre toutes vos destinations. Dans mon cas, seul One World offrait une couverture suffisante sur l’Amérique du Sud.
  • Pendant l’étape de planification, le personnel des compagnies aériennes n’est pas formé à ce type de demande et a souvent des difficultés à y répondre. C’est vraiment compliqué pour avoir quelqu’un au téléphone qui peut répondre à nos questions et nous aider avec le planificateur.
  • Les « trip planners » ne sont pas très conviviaux à utiliser et il faut un certain temps avant de comprendre comment cela fonctionne (principe des secteurs « surface », liaisons impossibles entre deux aéroports, etc)
  • L’utilisation des billets est limitée à un an et chaque alliance impose une ou deux règles concernant la construction de l’itinéraire.

Personnellement, je pense que c’est une bonne formule si on veut faire un tour du monde « classique » en passant par quelques grands hubs comme Bangkok, Buenos Aires, Sydney, etc. Mais si on veut ajouter des destinations un peu moins courantes comme les îles Fiji, les Galapagos, l’île de Pâques, c’est impossible à réaliser avec ce genre de billets.

Pour mon billet d’avion, seule l’alliance One World couvrait les destinations que je voulais car c’est dans cette alliance que se trouve la compagnie LAN qui offre les vols vers l’île de Pâques et les îles Galapagos.

Le billet tour du monde de « One World » offrait 16 segments et imposait de faire 4 segments par zone (voir ci-dessus la définition d’une « zone »). Je devais donc effectuer :

  • 4 Segments en Europe
  • 4 segments en Amérique du Sud
  • 4 Segments en Asie
  • 4 segments en Océanie

Les 4 segments en Europe ne m’intéressaient pas du tout. Vu les prix qu’on peut obtenir avec des low costs pour visiter l’Europe, je trouvais ça un peu inutile d’inclure des destinations européennes dans mon billet tour du monde.

De plus, il est impossible de faire une île avec ce billet car le système considère le retour comme une « marche arrière » qui est interdite dans ce type de billet. De plus, rien que les îles Galapagos m’auraient coûté 2 segments alors qu’il me restait beaucoup d’autres destinations en couvrir sur ce continent.

Option 2 : Billet d’avion tour du monde auprès d’une agence spécialisée

Il existe beaucoup d’agences spécialisées dans les billets tour du monde. Elles offrent des formules « toutes faites » avec une série de destinations prédéfinies. Ça permet d’avoir une première idée des trajets possibles et réalisables. Si on veut ajouter ou modifier une destination, il faut demander un devis. Cela peut prendre plusieurs jours pour obtenir une réponse. Il ne faut donc pas sous-estimer le temps de recherche pour le billet d’avion. Dans mon cas, ça m’a pris plus de 4 semaines et 25 demandes de devis. Alors évidemment, oui, j’aime bien comparer mais quand on voit les différences de prix d’une agence à l’autre, ça vaut vraiment la peine de prendre le temps de faire des demandes de devis différentes.

Au fur et à mesure, le trajet a changé car les agences conseillent de passer par tel ou tel aéroport pour faire diminuer le prix. Cela m’a permis de me rendre compte que certains choix, n’étaient pas les bons dans mon itinéraire initial et donc je suis repartie pour d’autres devis avec un itinéraire modifié.

Voici un échantillon des agences avec lesquelles j’ai fait des comparaisons :

Round The World Flights
Travel Nation
Air Treks

Les Connaisseurs Du Voyage

Zip World

Mon billet d’avion tour du monde m’aura donc coûté 3.249€ pour 15 vols inclus dont voici le détail :

Bruxelles / Londres / Sao Paulo / Chutes d’Iguazu // Guayaquil / Galapagos / Guayaquil / Santiago du Chili / Punta Arenas / Santiago du Chili / Ile de Pâques / Santiago du Chili / Auckland / Sydney / Bangkok // Singapour / Dubai / Paris

Pour avoir plus de détails sur ce billet d’avion et mon itinéraire, allez voir la vidéo et l’article sur mon voyage.

Avantages du billet avec une agence spécialisée
  • Les dates sont modifiables sous certaines conditions.
  • Les agents sont de vrais conseillers qui maitrisent leur sujet et donnent des conseils judicieux pour faire diminuer le prix du billet et optimiser l’itinéraire
  • On réserve l’ensemble de ses vols avant le départ donc il y a moins de stress en cours de voyage.
  • Les agences spécialisée peuvent mixer les billets des différentes alliances et compagnies ce qui offre une large gamme de destinations.
 
Inconvénients du billet avec une agence spécialisée
  • Pour les agences situées en Angleterre ou aux Etats-Unis, il faut payer en devise, ce qui peut faire augmenter le prix du billet d’avion à cause des frais bancaires. Ces frais varient d’une banque à l’autre mais on parle généralement de 2% (dans mon cas, ça aurait fait une augmentation de 65€ du billet).
  • Si le départ se fait de Londres, il ne faut pas oublier d’inclure dans le budget le prix du billet « Bruxelles-Londres » et éventuellement une nuit d’hôtel pour le jour avant le départ si les connexions ne se mettent pas bien.
  • Le séjour doit être inférieur à un an.
  • Il faut anticiper les dates prévisionnelles des vols.
 

 

Option 3 : Billet d’avion au fur et à mesure (Do It Yourself)

Le principe est simple, comme son nom l’indique, c’est à vous de vous débrouiller. Vous achetez les billets au fur et à mesure, sur un comparateur de vols comme skyscanner, momondo, kayak ou easyvols.

Avantages d'acheter ses billets au fur et à mesure
  • C’est la méthode qui offre la plus grande flexibilité au niveau de l’itinéraire.
  • On peut voyager pour une durée indéterminée (les autres solutions sont souvent limitées à une période de réservation de 1 an maximum).
  • Il y a moyen de voyager vraiment pas cher dans certains endroits avec des compagnies low cost (ex : Ryanair en Europe ou Airasia en Asie). 
 
Inconvénients d'acheter ses billets au fur et à mesure
  • C’est la méthode qui revient généralement la plus chère surtout si on voyage sur plusieurs continents. De plus, on n’obtient pas nécessairement les meilleurs tarifs en achetant les billets à la dernière minute
  • Il faut prendre le temps de comparer les prix des différents billets pendant le voyage. Cela peut vite devenir pénible
  • On ne cumule pas de miles dans un programme de fidélité
  • Certains pays comme la Chine exigent que l’on présenter un billet retour quand on entre sur le territoire. Il faut donc penser à ce genre de détail et bien se renseigner sur les pays dans lesquels on se rend si on achète les billets un par un au fur et à mesure 
 

Lire l’article suivant : Quitter son emploi où j’explique les différentes manières pour obtenir une pause carrière et partir voyager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *