Episode 7 – Trip Uyuni Jour 1 : faux départ !

Si vous avez lu l’épisode 6, vous aurez compris que nous décidons de quitter San Pedro de Atacama en partant 3 jours en 4X4 pour rejoindre le Salar d’Uyuni en Bolivie. Cet épisode résume le premier jour de ce trip (de San Pedro de Atacama au desert Salvador Dali sur la carte ci-dessous).

Uyuni 3 days

Ramassage des participants au trip

Alors, comment ça se passe en pratique ? Vous ne dormez pas la nuit car c’est la fête nationale du Chili et que la musique va à fond partout jusque 5h du matin. A 7h30 un mini bus vient vous chercher et sillonne la ville pour charger les autres participants pour vous amener ; premièrement à la douane chilienne et deuxièmement (si tout va bien) à la douane bolivienne (départ réel de l’excursion en 4×4).

Arrivés à la frontière chilienne, nous devions faire tamponner nos passeports pour pouvoir sortir du pays, seul petit hic : nous ne pouvions pas passer la douane car le chemin vers la Bolivie était fermé pour cause de neige. Pour nous faire patienter, notre gentil chauffeur a donc sorti un petit déjeuner sur le bord de la route. MIAM MIAM :)

Après 1h30 d’attente, bonne nouvelle : la douane nous autorisait à passer car un de leur véhicules avait été constater l’état de la route et le chemin était praticable.

Un petit cachet sur le passeport plus tard et nous voilà enfin en route vers la Bolivie.
Le chauffeur nous explique qu’on doit boire beaucoup d’eau pour contrer le mal de l’altitude car nous allons passer de 2.500 m d’altitude à San Pedro de Atacama à plus de 5.000 m au cours de la journée.

Sauf que 1,5 km plus loin, nous voilà de nouveau arrêtés car la route est barrée. Une longue file de véhicules en tout genre était déjà entrain d’attendre…(C’est là que tu es content de t’être enfilé un litre d’eau en 5 minutes contre le mal de l’altitude avec zéro toilettes aux alentours et des dizaines de personnes au bord de la route donc impossible de faire pipi discrètement derrière un buisson…)

Bolivie - Uyuni Day 1 - 04 Bolivie - Uyuni Day 1 - 05

Ni une, ni deux. Nous partons aux nouvelles pour apprendre que le véhicule qui était censé constater l’état des routes avait fait un accident et s’était retourné dans un tournant :(

En grande trouillarde que je suis, je demande alors au guide pour annuler l’excursion et la faire le lendemain avec des conditions climatiques plus clémentes. Là, il me répond que ce n’est pas très gentil pour les autres du groupe car si j’annule, tout le monde doit annuler. Et de toute façon, la neige va finir par fondre donc il suffit d’attendre…(c’était surtout pas très gentil pour son portefeuille car ça voulait dire deux participants de moins dans sa jeep et donc moins de rentabilité)
En discutant avec les autres participants on se rend compte que de toute façon, c’est impossible de dormir à San Pedro de Atacama ou les autres villages aux alentours car tout est complet à cause de la fête nationale (décidément, après le 15 septembre à Salta. On est de nouveau gâtés avec une fête nationale :)

Résultat, on décide de rester dans le bus et d’attendre que la neige fonde :) par la suite on apprend qu’on attend que l’ambulance redescende avec les éventuels blessés et que les pompiers dégagent la route avec la voiture retournée.

3 heures plus tard…

les pompiers et l’ambulance redescendent enfin mais la barrière qui bloque la route n’est toujours pas enlevée apparemment à cause de la neige qui n’a toujours pas fondu. (En même temps, on se doute bien que sur un col de montagne, la neige ne fond pas en quelques heures…)

Ils se sont finalement rendu compte que c’était le passage vers l’Argentine qui était bloqué et non celui vers la Bolivie ! Eeeuhhh, c’est quand même pas le même pays les gars ! faudrait vous y mettre un peu en géographie…

Mais malgré çà on a encore du attendre 1 heure et demi qu’une voiture nous escorte jusqu’à la frontière bolivienne (on a pas trop compris pourquoi).

Point positif : en 5h30 d’attente, beaucoup de voitures et de camions avaient renoncés et donc nous avions gagnés pas mal de place dans la file d’attente :)

Durant l’ascension vers la frontière bolivienne, plus ou moins vers la fin de l’intégrale de Michael Jackson (apparemment, le seul CD du chauffeur), voilà que le mini bus s’arrête car le moteur surchauffait ! Pause pipi avec les lamas et heureusement on a pu redémarrer assez vite…ouf !
1h15 plus tard, on atteint (enfin) la frontière bolivienne sans encombre et là, on réalise qu’on a eu beaucoup de chance d’attendre les 5h30 au bord de la route sous le soleil chilien car d’autres touristes ont eu moins de chance que nous, leur mini bus avait réussi à passer la frontière avant l’accident, résultat : ils ont passé les 5h30 dans le froid et le vent des hautes altitudes boliviennes… Certains ont carrément fait demi-tour quand la route a été ouverte. Ils étaient à moitié congelés…

La frontière bolivienne

A peine descendu du mini bus, nous filons au bureau de la douane, qui entre nous, ressemble très peu à un bureau…Voir le petit bureau en arrière plan sur la photo ci-dessous.

Bolivie - Uyuni Day 1 - 08

Notre nouveau chauffeur (Wilson) nous prend en charge et met tous les bagages sur le toit du 4X4. Là on se rend compte que l’excursion ne va pas être une partie de plaisir car à cette altitude, non seulement il fait caillant mais en plus, le mal de tête et les nausées sont continus. Chouette plus que 3 jours ! :)

Bolivie - Uyuni Day 1 - 09

Les arrêts photos

Au programme de cette première journée, 90 km pour rejoindre le refuge. Premier arrêt pour voir la  » laguna blanca », traduisez par « lagune blanche » (de rien pour la traduction, c’est gratuit :)
Il s’agit d’un lac salé qui tire sa couleur blanche des minéraux qui y sont présents.

Bolivie - Uyuni Day 1 - 16

Puis, nous nous dirigeons vers la « laguna verde » ou lagune verte. Il s’agit également d’un lac salé, sa couleur verte provient d’une forte concentration de cuivre dans ses sédiments. Son eau contient également d’autres minéraux tels que le magnésium et l’arsenic. Aucun animal n’y vit puisque elle est toxique. Le lac est dominé par le magnifique volcan Licancabur.

Bolivie - Uyuni Day 1 - 24

Troisième arrêt photo : le désert Salvador Dali. Il s’agit d’un groupement de roches en plein banc de sable. Ça a l’air très beau sauf qu’on n’a pas pu sortir de la jeep. On ne sait pas trop si c’est interdit ou si c’est parce que nous étions déjà super en retard et que le chauffeur voulait rattraper le temps perdu. Donc ça ressemble à ça de loin…

Bolivie - Uyuni Day 1 - 39

Quatrième arrêt de cette journée : lagune de sel et sources d’eau chaude naturelles

On nous a offert la possibilité de se baigner mais bizarrement tout le monde a fait l’impasse, peut-être à cause du froid omniprésent ou alors à cause de la couleur de l’eau…on ne sait pas trop (pour rappel, pas moyen de se doucher après :)

Bolivie - Uyuni Day 1 - 47

Après les thermes, direction les geysers… Enfin, ils disent vite geysers car en fait, il s’agissait plus de fumeroles que de geysers en tant que tels. (Oui, je fais celle qui s’y connaît en geysers parce que j’en ai vu des vrais en Islande… :)

Bolivie - Uyuni Day 1 - 51

Arrêt très difficile vu qu’on venait de faire beaucoup de voiture, qu’on avait été secoué dans le 4X4 et qu’on venait de passer les 5.000 m d’altitude… Il y a même eu du vomi à la sortie de la voiture mais je ne dirais pas qui (en tous cas, ce n’était pas moi et ça m’a fort rappelé quelqu’un qui vomissait en regardant les dauphins en Islande 😉

PAS DE PHOTO DISPONIBLE :)

Apres cette journée bien remplie, nous arrivons enfin au gîte vers 18h. Et là, on se rend compte que la nuit va être longue vu le froid glacial du refuge !
Une partie de cartes pour s’occuper, un repas chaud et puis c’est déjà l’heure d’aller au lit car c’est l’extinction des feux (3 heures d’éclairage par jour seulement).

Bolivie - Uyuni Day 1 - 53

Nous dormons à 6 dans une chambre, tant mieux, la chaleur humaine va surement réchauffer l’atmosphère… Mais en fait, non… On a bien froid une bonne partie de la nuit, sous nos 5 « couvertures » et dans notre sac de couchage. Et même quand le corps se réchauffe enfin, la truffe et les oreilles restent glacées…

Bolivie - Uyuni Day 1 - 54

Sans parler du fait, qu’avec l’altitude nous sommes tous déshydratés et donc chacun se réveille à tour de rôle pour boire… C’est un peu comme une nuit ou tu rentres de soirée complètement saoule et que tu as mal à la tête et soif tout le temps… Le froid en plus !

Et évidemment, avec toute l’eau que tu as bu, il y a bien un moment où tu dois aller aux toilettes et sortir de ton sac de couchage pour aller avec ta lampe frontale faire pipi dans un froid glacial…Moment de bonheur absolu !

Apres cette (très) longue nuit, réveil le lendemain à 7h pour entamer la deuxième journée d’excursion…

En attendant le récit de la deuxième journée, voici déjà quelques photos de la première …

Les photos

Une réflexion au sujet de « Episode 7 – Trip Uyuni Jour 1 : faux départ ! »

  1. Vanessa

    Coucou ma belle… J’adore vraiment ton blog, je ri, j’ai la nausée, la tête qui tourne, froid.. Je pense qu’on vit tous cette aventure avec toi :) tu me manques..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *