Episode 48 – Le Sud du Laos et la Capitale

Etape 1 : les 4.000 Iles

Si Phan Don (traduisez « 4000 îles ») se situe au sud du Laos. Il s’agit d’un archipel de 50 Km au milieu du Mekong. Il peut se visiter sur quelques îles dont Don Det et Don Khone.

.

J’ai choisi d’aller à Don Det, un peu plus animée que Don Khone pour ne pas me retrouver isolée du reste du monde. Déjà que c’est basse saison et qu’il n’y a pas grand monde, donc je n’avais pas trop envie de me retrouver « seule » à Don Khone. Et je n’ai pas regretté mon choix car j’ai vraiment bien aimé la vie à Don Det. Il y a deux côté à l’île « sunrise » avec tous les bars et restaurants et « sunset » plus calme, avec des bungalows assez sympas.

J’ai trouvé un petit bungalow plutôt pas mal même si le confort était basique pour 30.000 Kip la nuit (3,60 EUR) avec salle de bain partagée. Et quand je dis « partagée », elle l’était avec les autres touristes bien sur mais aussi avec une centaine de moustiques et bestioles en tout genre :( Il vaut mieux donc prendre sa douche en journée vu que les moustiques sont attirés par la lumière le soir. Mais bon, à ce prix là, on peut pas vraiment se plaindre. Et la vue sur le Mékong était à couper le souffle donc tant pis pour la salle de bains.

IMG_1873 IMG_1871 IMG_1799

Le premier jour sera consacré à la détente dans mon hamac car il pleut :( C’est pas plus mal vu les deux derniers jours de bus que je me suis tapée, je suis contente de me reposer.

Le lendemain, je fais une excursion organisée pour 170.000 Kip (+/- 20 EUR incluant le petit déjeuner et le lunch). Le tour en Kayak est vraiment super sympa, je suis dans un groupe de 6 personnes et on s’entend très bien. On s’arrête pour aller voir des chutes d’eau et marcher un peu sur l’autre île.

IMG_1870 IMG_2048 IMG_1842 IMG_1844

Kris, l’argentin qui partage le kayak avec moi est aussi doué que moi avec des rames donc le début est assez compliqué. On se prend quelques îlots et on part dans la mauvaise direction mais on s’en sort quand même bien. En tous cas, mieux que le couple d’allemands qui nous accompagne car leur kayak se renverse et le gars s’écorche le pied sur un rocher. La coupure est assez profonde et c’est pas beau à voir. Du coup, le guide part dans la foret, revient avec des plantes qu’il mâchouille quelques minutes dans sa bouche et puis recrache la mixture et lui colle sur la blessure!! Il attrape un vieux sachet en plastique qu’il trouve dans la rivière et lui fait un bandage avec le tout :) Hormis le fait que le gars souffrait vachement, cette scène était à mourir de rire. Moi, je ne pouvais m’empêcher de me demander si le gars avait bien tous ses vaccins.

(Pour la petite histoire, j’ai revu le couple dans le nord du Laos et le gars avait toujours son pied…)

IMG_1836 IMG_1840

Après ça, on continuera et on verra des dauphins. Enfin, moi j’en ai vu qu’un. Il parait qu’il y en a 6 dans cette partie du fleuve. Ce ne sont pas les beaux dauphins comme aux Galapagos, c’est ceux d’eau douce donc avec une « bosse ». Je n’ai pas de photo vu que je ne me suis pas risquée à prendre l’iphone dans le kayak.

La dernière étape de la journée se fait aux chutes de Khon Phapheng au sud de Don Khong. Elles sont énormes et ça m’a fait un peu pensé aux chutes d’Iguazu en Argentine, (en plus petit bien sur).

  IMG_1864

On termine la soirée à 4 dans un petit resto indien délicieux avant de prendre le bus le lendemain pour rejoindre Pakse, prochaine étape du voyage.

IMG_2047

Etape 2 : Pakse et le plateau des Bolovens

Après cette petite escapade le long du Mékong, il est temps de reprendre la route pour rejoindre la ville de Pakse.

.

Il n’y a pas grand-chose à y faire, c’est surtout le point de départ d’une boucle en moto de 3 jours dans le plateau des Bolovens. La région est surtout connue pour ses chutes d’eau et ses plantations de café/thé.

Boucle 3 jours en moto plateau des bolovens

Je décide de me lancer dans les 350 km de route avec des gens rencontrés sur place. Je suis la seule fille avec 5 garçons, ça s’annonce « sport » puisqu’ils sont super à l’aise sur un deux roues et donc ils tracent sur la route ! Moi qui avait l’habitude de rouler à 50 Km/h maximum, ça me change.

IMG_1965

IMG_1968

En plus de ça, nous sommes en plein nouvel an laotien et donc la tradition veut que les enfants (et les adultes) passent leur journée à s’arroser les uns, les autres ainsi que tous les véhicules qui passent. C’est une drôle de tradition puisque ça dure 3 jours, musique à fond dans la rue et arrosage continu.

IMG_1905 IMG_2049 IMG_2050

C’est très comique à regarder, ça l’est un peu moins quand vous êtes en moto et que vous vous prenez des seaux d’eau entiers en pleine figure… Un, ça irait encore mais non, c’est une succession de décharges d’eau qui sort de partout. On est trempés à certains moments mais vu qu’il fait très chaud, on sèche vite.

Pour faire cette boucle, nous avons eu une carte et toutes les infos à Pakse, chez Miss Noy, une adresse que je recommande vivement. Il s’agit d’un Belge (un liégeois :) ) qui est marié à une Laotienne. Elle loue les motos et lui, il explique tout le programme en anglais/français. La location de la moto est à 60.000 Kip par jour (+/- 6,75 EUR par jour). Au programme de cette boucle, principalement des cascades et des plantations de café.

Les cascades sont toutes plus magnifiques les unes que les autres…

IMG_1909 IMG_1912 IMG_1924 IMG_1947

Après 3 jours, je dois bien reconnaître que je suis contente que ça s’arrête car c’était vraiment super fatiguée. Nous revenons à Pakse en début de soirée mais je rate mon bus car je n’ai pas réservé à l’avance. Du coup, je passerai le lendemain en ville, à me reposer en terrasse tout en rédigeant le blog.

Le soir, j’embarque dans un sleeping bus laotien. Après le sleeping train à Bangkok (voir épisode 40), c’est un autre concept : des espèces de petits lits doubles pour faire les 10 heures de route qui me séparent de Vientiane la capitale.

IMG_2012

Au début, je suis à coté d’un laotien mais comme les filles et les garçons ne peuvent pas dormir ensemble, on le change de place, et je passe la nuit à côté d’une laotienne. A 21 heures, c’est exctinction des feux et tout le monde s’endort rapidement. C’est finalement assez confortable (enfin, quand on fait 1m60) et je dormirai quasi d’une traite jusque 6 heures du matin.

Etape 3 : Vientiane

.

Au réveil, on nous dépose dans la gare de bus en dehors du centre de Vientiane, je fais la connaissance d’Elodie, une française que j’avais déjà aperçue aux 4.000 îles. On se trouve rapidement une petite guesthouse sympa dans le centre ville : Mixay Paradise.

A peine le temps de poser nos bagages qu’on part déjeuner. La capitale est réputée pour ses influences françaises et donc elle regorge de bons petits restos et surtout de bonnes boulangeries, comme chez nous !!

IMG_2039

Le petit dej englouti, on prend une douche rapide et on embraye directement sur la visite du Buddha parc situé à 24 Km de Vientiane. Le site est assez plaisant même si on a pas trop compris ce que ça représentait :)

IMG_2032 IMG_2034 IMG_2036

Le soir on fait un petit tour sur le night market, pour se restaurer et faire quelques achats, dont une nouvelle paire de lunettes de soleil pour moi puisque j’ai encore cassé la mienne ( 4ème paire en 7 mois, tout va bien).

Le lendemain, on décide de faire le tour de la ville en vélo en suivant le petit circuit recommandé par le lonely planet. On passe par le palais présidentiel, le Patuxay (sorte de petit arc de triomphe laotien) et quelques temples.

IMG_2051 IMG_2053 IMG_2077 IMG_2081 IMG_2092

La capitale est vraiment super agréable et on est sous le charme…

La dernière journée sera consacrée à un massage pour Elodie le matin, moi j’attends encore un peu vu que mes piqûres de puces ne sont toujours pas 100 % guéries :/ et un cours de cuisine l’après midi… Super cadeau reçu de Sandrine pour mon anniversaire (encore MERCI !!!)

 IMG_2116 IMG_2125 IMG_2128

Les Photos