Episode 44 – Koh Rong, lîle (presque) paradisiaque

Après notre court séjour dans la capitale, nous enchaînons sur le sud du Cambodge pour aller nous prélasser sur la petite île paradisiaque de Koh Rong…

L’île de Koh Rong

L’île est la deuxième plus grande île du Cambodge. Elle est située à 25 km au large de Sihanoukville, dans le golfe de Thaïlande. Elle a une superficie de 78 Km carrés. C’est là qu’ils ont filmé l’émission TV française « Koh Lanta » en 2012. D’ailleurs quand nous y étions, ils tournaient l’émission américaine « Survivor » dont Koh Lanta est une des adaptations. Certaines parties de l’île étaient fermées au grand public pour l’émission. Nous avons quand même eu la chance d’apercevoir certains jeux qu’ils installaient sur une des plages. Malgré notre insistance notre capitaine de bateau ne nous laissera pas plonger pour qu’on puisse faire une photo sur les fameux « poteaux ». koh lanta jeux koh lanta poteaux

Le transfert vers l’île

En ce 27 mars, nous voilà donc en route de bon matin, direction la gare des bus de Phnom Penh pour un trajet de 6 heures jusque Sihanoukville. Enfin quand je dis « gare des bus », c’est un grand mot puisqu’il s’agit plus d’un trottoir avec des bus qui se succèdent et, des dizaines de personnes super chargées qui attendent sur le bord de la route.

IMG_1144

Après ces longues heures de bus, on se restaure à Sihanoukville et puis on embarque sur un bateau pour l’île. Il y a deux possibilités de bateau : ce qu’ils appellent le « slow boat » à 10 USD par personne et le « speed boat » à 20 USD. Comme on a le temps et qu’on voyage « sur un budget » (traduisez : en mode « fauchés ») on décide de prendre l’option la moins chère : le slow boat. Du coup, on se retrouve entassés sur une petite embarcation avec des locaux et surtout beaucoup de marchandises. Il n’y a pas de places pour tout le monde donc on s’assied où on peut. Heureusement le trajet dure un peu moins de deux heures. Donc juste le temps de faire une petite sieste et on est arrivés.

IMG_1158 IMG_1160

Le bungalow

Après ce petit trajet, nous débarquons sur la plage et partons à la recherche d’un logement. C’est pas évident car la plupart des hébergements sont juste au dessus des bars et cafés de la plage où la musique va à fond et ceux qui sont un peu « excentrés » sont hors budget pour nous. Du coup, on trouve un compromis entre les deux et on décide de rester à la « Smile Guesthouse » dans un bungalow pour 4 personnes pour 30 USD (+/- 30 EUR (merci l’EURO qui se casse la figure !!).

DSC_3697

Le bungalow est assez mignon et on se dit que ça peut être chouette. Oui, mais c’était sans compter :

  • le rat qui mangera une partie de nos biscuits, la trousse de Marion et son savon ;
  • les orages et pluies diluviennes qui s’abattent chaque nuit, nous empêchant de dormir ;
  • la musique du bar d’à côté qui va à fond jusque 4 heures du matin certaines nuits ;
  • le coq qui vient chanter au petit matin juste en dessous du bungalow (autant vous dire qu’on avait l’impression qu’il était SUR l’oreiller) ;
  • les dizaines de moustiques qui sortaient de nos sacs, nos vêtements, dès qu’on les touchait ;
  • et bien sur, la chaleur super étouffante, nous empêchant de dormir au cas où malgré les autres éléments on aurait pu s’assoupir.

Donc très objectivement et sans exagérer, les nuits ont été juste HORRIBLES… Heureusement pour nous, au réveil nous avions droit à ça :

IMG_1174 IMG_1170

 

La plage de Long Beach

Après une première journée de repos sur la plage, Renaud part faire son premier niveau d’apprentissage à la plongée et nous partons donc toutes les 3 à la découverte de la plage de Long Beach qui se trouve de l’autre côté de l’île. On y arrive pas par hasard ! On marche une petite heure dans la jungle et on arrive TREMPÉES de sueur. Le chemin n’est vraiment pas facile mais quand on arrive, on est contentes d’avoir fait l’effort car l’endroit est juste paradisiaque.

IMG_1178 IMG_1183 IMG_1189

Après un petit casse-croûte, un selfie sous l’eau raté et une aprèsmidi « papote dans l’eau », on regarde le coucher de soleil et on repart en bateau jusque la plage de notre bungalow. La jungle dans le noir pour le retour, on était moins motivées.

DCIM100GOPROG0223156.

IMG_1192

IMG_1201 IMG_1209

Le tour en bateau

Le lendemain, on se loue un bateau privé (60 USD pour nous 3 pour toute la journée) pour partir à la découverte des autres recoins de l’île. Au programme, snorkeling, visite de loin des plages avec les activités de Koh Lanta, petite sieste sur transat et séances photos pour tous vous faire râler 😉

DCIM100GOPROG0363342.

IMG_1242 IMG_1243

IMG_1222

IMG_1282

IMG_1283

IMG_1294

Les puces qui chatouillent

Petite surprise de fin de séjour : je commence à avoir des petits points rouges à certains endroits du corps. Marion, est quant à elle, couverte de doses, 61 rien que dans le dos (oui, comme on a pas grand chose à faire, on compte nos piqûres :) ).

Au début, on pense que ce sont des piqûres de moustiques mais on découvrira plus tard que c’était des puces de sable. De mon côté, ça s’est franchement aggravé en quelques jours donc à Kep, je me trouve une petite pharmacie avec, coup de chance, un pharmacien français, qui me trouvera le traitement adéquat. En images, c’est pas très très joli.

IMG_1406

Malgré tous les petits inconforts de la semaine, on gardera un très bon souvenir de cette semaine dans ce petit coin de paradis. En attendant le prochain épisode, voici déjà les photos.

Et pour plus de photos paradisiaques, voici le lien vers l’article de Marion et Renaud : Koh Rong, Sable blanc et eau turquoise, mais pas que…

Les Photos

2 réflexions au sujet de « Episode 44 – Koh Rong, lîle (presque) paradisiaque »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *