Episode 39 – La jungle tropicale du parc de Khao Yai

Après la visite des temples de la petite ville d’Ayutthaya, je décide de me rendre en train à Pak Chong au nord-est de Bangkok pour visiter le parc national Khao Yai sur base des recommandations de Marion et Renaud qui l’avaient visité quelques semaines auparavant. D’après le Lonely Planet, le parc est « classé parmi les plus beaux parcs du monde. C’est également le plus ancien et le plus visité des parcs naturels de Thaïlande. Il accueille quelques 200 éléphants sauvages mais aussi des muntjacs, des gaurs, des ours, des tigres, des léopards, des loutres, divers gibbons et macaques, ainsi que d’assez gros pythons ».

Oui, oui, rien que ça !!! :)

Ayutthaya Pak Chong Map

Le train vers Pak Chong

C’est assez simple de quitter Ayuttahya en train, il faut prendre le petit bateau qui traverse la rivière et la gare est juste de l’autre côté de l’eau.

IMG_0175

Après une nuit orageuse, il fait tout gris et je me dis que j’ai eu beaucoup de chance de faire la visite de la ville la veille.

Me voila donc à la gare pour acheter mon ticket de train. Et là, je commets une grosse ERREUR DE DÉBUTANTE ! J’achète mon billet en demandant le train suivant. Le truc qui est cool, c’est qu’il est dans 10 minutes, le truc moins cool c’est qu’il coûte 173 baths. Sur le moment ça ne me choque pas car je me rappelais d’avoir lu ce nombre exact dans le Lonely planet. Ce n’est que le lendemain que j’apprendrai par les français de mon groupe que le prix normal était de 23 baths ! En fait, il faut toujours demander le « ordinary train » sinon ils vous vendent le plus cher. Bon alors attention, les montants paraissent énormes comme ça, mais si on calcule en euro, j’ai payé 4,76 Euro au lieu de 0,63 Euro. Ce qui est bien en Asie, c’est que la vie est tellement peu chère que même si tu te fais entuber, c’est jamais des montants astronomiques…

Tant que j’y suis, voici le site pour connaître tous les horaires de train et leur prix : Railway Thailande

Bref, me voila partie pour 2h15 dans le train avec une chaleur caniculaire ! C’est pas le grand luxe vu que je suis en 3ème classe et c’est très bruyant car les fenêtres et les portes sont ouvertes mais au final, c’est pas si catastrophique que ça. (Il y a juste que tes fringues sont pourries à la fin des deux heures car tu te liquéfies sur ton siège)

IMG_0177 IMG_0178 IMG_0180

A la sortie du train, je rencontre deux hollandais et je pars avec eux dans une guesthouse non loin de Pak Chong : BOBBY’S Appartment. Je vous la recommande vivement, c’est tenu par un hollandais qui s’est installé en Thaïlande et pour 100 baths (+/- 2,75 EUR) la nuit, j’avais un lit dans un super dortoir.

IMG_0181

L’autoroute à contre sens en moto : CHECK !

Le seul problème de la guesthouse c’est que c’est un peu excentré mais il y a un Tesco (supermarché) pas loin donc je décide d’y aller à pied. Le propriétaire m’explique vaguement le chemin et je me mets en route. Seul petit hic : j’arrive à l’entrée de l’autoroute. Là, je me dis : « ça y est, j’ai encore rien compris et je me suis trompée de chemin »

(oui, parce que malgré les mois de voyage que j’ai à mon actif, mon sens de l’orientation ne s’améliore pas du tout… Mais alors là, pas du tout !!)

Je fais donc demi tour et je tombe sur une vielle dame en moto. Je lui demande le Tesco, et là, elle me confirme que c’est l’autoroute… Je lui explique (en mimes) que je n’ai pas de voiture et que je suis à pied donc je lui demande le chemin pour y aller a pied…

(Autre petite parenthèse : je ne sais pas si vous avez déjà essayé de communiquer en mimes mais c’est super dur !)

Bref, elle me fait signe et me charge sur sa moto. Trop gentille car à la base, elle se dirigeait dans l’autre direction … Sauf qu’on débarque sur cette fameuse autoroute à contre sens !!!! Là je stresse quand même vu qu’on a pas de casque, qu’on est sur une moto pourrie et que les thaïs roulent franchement vite… Mais elle, elle est cool, elle se met sur la bande des pneus crevés et on y va gaiement ! J’aurais bien fait une vidéo car la scène était vraiment surnaturelle mais j’étais plus occupée à m’agripper sur la moto et prier pour qu’on ne meure pas…

Pour le retour, je discute avec un thaï et lui demande mon chemin et il me confirme qu’il faut rentrer à pied par l’autoroute ! Je ne sais pas ce qui est le plus dangereux finalement : marcher sur la bande d’arrêt d’urgence ou, être à contre sens en moto sur cette même bande d’arrêt d’urgence…

Heureusement le trajet n’est pas très long et comme je vous écris cet article c’est qu’il ne m’est rien arrivé :)

L’excursion dans le parc national

Le lendemain matin, le réveil sonne à 6 heures pour partir au parc national avec les gens de mon auberge. Au programme de la journée, petite ballade dans la forêt pour voir des cascades et des animaux… Dit comme ça, ça a l’air sympa… Sauf qu’en fait c’était pas exactement comme ça…

Pourtant la journée avait bien commencé, au premier point de vue où on s’arrête, on croise un singe sur la route qui se ballade « tranquilou » et des calaos, sorte de toucans (qui eux sont très très loin mais vous pouvez en apercevoir un sur la photo ci-dessous en cherchant bien dans les branches).

DSCN6314 DSCN6322DSCN6317

Je suis vraiment nulle en noms de singes donc, ils s’appelleront tous singes dans cet article mais en vrai il y a plein d’espèces différentes : des gibbons, macaques, etc.

On repart complètement excités pour s’arrêter au point de départ de la randonnée où l’on aperçoit encore quelques animaux.

DSCN6361 DSCN6374 DSCN6375

Avant de démarrer, on doit enfiler de magnifiques chaussettes bleues pour contrer les sangsues. Vu qu’il a pas mal plu les derniers jours, il semblerait qu’il y en ait beaucoup.

IMG_0220

On marche en file indienne, tout le monde papote, le début est assez agréable même si on ne voit rien. Et puis là, notre guide décide (sans nous demander notre avis) de changer de trajet et on s’enfonce dans la forêt à la recherche de singes…

DSCN6386 DSCN6387 DSCN6392 DSCN6401

La, ça devient déjà plus compliqué puisqu’il faut traverser la jungle. Donc notre guide qui se prend un peu pour Indiana Jones, coupe les lianes à la machette et prend des chemins un peu improbables…De temps en temps on s’arrête, on regarde en l’air à la recherche des singes. Les arbres sont immenses donc évidemment on voit pas grand chose et surtout à part entendre les singes, on ne les voit pas… Ça a l’air sympa dit comme ça sauf qu’évidemment on ne peut plus parler pour pas faire fuir les éventuels singes, il fait une chaleur tropicale et ça fait 2h30 que tu marches sans pause à enjamber des troncs d’arbres, te prendre des branches d’arbre dans la figure et te trébucher dans les lianes ( je suis bien sûr tombée. 2 fois ! Ce qui n’étonnera personne)…

On verra un singe a un moment donné mais c’est tout…

DSCN6405

12h30, heure de la pause déjeuner : il nous arrête au milieu de la forêt avec un vieux tronc d’arbre sur lequel on peut s’asseoir pour manger. Certains ne sont pas d’accord et demandent pour qu’on mange au bord de la cascade. Le guide nous dit pas de problème, elle est située à une heure.

Une heure…

Alors quand on dit « une heure » à des gens qui marchent en ayant faim, ça doit être une heure et pas … 2h15 !!!!

Soit le guide parle pas bien anglais, soit il a pas voulu nous décourager mais en tous cas, il s’est bien planté. Pour ceux qui me connaissent un minimum, vous savez comment je suis quand j’ai faim…

gremlins gentil

Oooops, non pas exactement celui-là… ça penche plutôt vers celui-là :

gremlins mechant

Donc là, imaginez vous : moi debout depuis 6 heures du mat, à marcher dans la jungle en étant déjà tombée deux fois, pour ne rien voir et, avec une faim de loup… Je peux vous dire qu’il y a eu du soupir et des grognements… Pour ma défense, tout le monde était plus ou moins dans le même état que moi surtout quand on a vu la cascade à 14h45 !!

DSCN6429

Alors oui, elle est belle cette cascade mais c’est pas non plus la plus belle cascade du monde. Donc la réflexion de tout le monde a été : marcher à travers la jungle 4h45 pour voir UN singe et une cascade c’est un peu décevant…

C’est vrai qu’ils auraient pu mettre au moins deux singes quoi :)

Bref, une fois qu’on a fini de manger (et râler) on se remet en route pour aller voir une autre cascade, celle rendue célèbre par le film « la plage » avec Leonardo Di Caprio.

DSCN6436 DSCN6472

Et après ça, on retrouve la voiture où le guide nous offre des pastèques pour nous consoler et nous dire fièrement qu’on a marché beaucoup plus que le groupe de la veille (à quel moment t’as cru qu’on voulait marcher plus ?).

Ce qui est comique, c’est qu’on reverra quelques singes sur le parking. En fait, ils sont malins, ils restent là et vident les poubelles. Pas besoin de marcher les 6 heures, il suffit de rester sur le parking :)

IMG_0223

Mais avec tout ça, on avait toujours pas vu d’éléphants :( On part donc à la recherche des éléphants dans une autre partie du parc pour une heure. Après l’heure de recherche, si on en voit pas, tant pis, on devra rentrer…

Sur le chemin, on s’arrêtera pour voir un crocodile. Apparemment ils n’en ont qu’un et il est toujours au même endroit, sur un tronc d’arbre . Il est bien vivant car en comparant nos photos avec ceux qui avaient fait l’excursion la veille, on a vu qu’il avait bougé.

IMG_0231

IMG_0224

On redémarre vers la sortie du parc et on s’arrête pour voir… Des crottes d’éléphants… Tout le monde est déçu mais la voiture fait demi tour et puis on s’arrête net et là : 3 éléphants traversent la route pour aller dans les bois. Excitation et émerveillement général. Et puis juste après, un quatrième traverse à son tour juste devant la voiture. On les entendra même barrir.

Alors là, j’aimerais vous montrer les photos mais vu que je n’étais pas du tout prête à sortir mon appareil quand ils sont passés, Voila ce que ça donne :

IMG_0230

Pour ne pas vous laisser sur votre faim, Voila ce qu’ils avaient vu la veille. Et oui, ça c’est une photo de quelqu’un qui était concentré et qui a sorti son appareil à temps, c’est quand même mieux que ma photo de l’arrière train de l’éléphant mais bon on fait ce qu’on peut…

IMG_0239La journée se termine donc sur une note super positive puisqu’on aura finalement vu les éléphants. Dès le lendemain, je continue la route vers le sud pour rejoindre les îles paradisiaques… Enfin, ça c’était le plan initial, ça ne se passera pas exactement comme ça, voir l’épisode suivant.

Une réflexion au sujet de « Episode 39 – La jungle tropicale du parc de Khao Yai »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *